S'il n'y a aucun doute possible sur la date de naissance de Jésus, celle de sa mort serait incertaine si l'on en croit les nombreuses études réalisées à ce jour. Je renvoie à l'excellent site "La Bible et l'archéologie" dans la rubrique "Sites et ouvrages de référence". Il est admis par les spécialistes que cette date serait comprise entre 33 et 36. Sur la croix Jésus confie sa mère à Saint Jean (Jean 19, 26-17).

La maison de Marie - A une date inconnue après la crucifixion, il emmène Marie hors de Palestine, pays trop peu sur pour les chrétiens à cette époque. Il l'installe à 8 km d'Ephèse dans une petite maison de pierre située sur les pentes du mont Coressos. Il semble qu'une communauté essénienne connue de Jean occupait déjà la cité. C'était pouvoir compter sur des alliés surs. Certains n'hésitent pas à affirmer que Jean lui-même était des leurs...

Les ruines de la maison de la Vierge Marie ont été découvertes au XIXe siècle par une équipe de chercheurs qui a suivi à la lettre les écrits d'une religieuse allemande Anne Catherine Emmerich ayant eu des visions. Les précisions fournies s'avèrent être étonnantes d'exactitude. Elle sera béatifiée par le pape Jean-Paul II le 3 octobre 2004. On suppose que la maison d'origine date du 1er siècle, et probablement restaurée plusieurs fois. Lors des fouilles, les archéologues auraient également trouvé une ou plusieurs inscriptions significatives.

Maison_de_la_Vierge_Marie

Maison de la Vierge Marie - Photo Wikipédia

Personne ne connait ni la date ni le lieu exact de la mort de la Vierge Marie, certains parlent d'Ephèse, d'autres de Jérusalem ... Doit-on parler aussi de la mort ou de la dormition de la Vierge ? Pour cette dernière question, chacun trouvera la réponse en fonction de sa Foi. Des milliers de pélerins chrétiens, musulmans et indoux se côtoient chaque année et notamment le 15 août dans ce lieu exceptionnel. Je suis très content de voir que l'endroit réunit et non ne divise.  

Jean_l_Ap_tre___El_GrecoJean - Il s'agit de Saint Jean l'Apôtre, appelé également Saint Jean l'Évangéliste pour le distinguer de Saint Jean le Baptiste. Je n'ai trouvé aucune information sur lui entre 39 à 48. Après 67, il prêche la nouvelle religion dans toute l'Anatolie. Quelques années plus tard, il est arrêté et envoyé à Rome pour y être interrogé et peut être torturé. Il doit s'exiler dans l'ile de Patmos où il écrit son Apocalypse. Revenu à Ephèse vers 95, il se retire sur la colline d'Ayasuluk où il trouve la mort centenaire, aux environs de l'an 100. Plus tard, une basilique, aujourd'hui en ruines, est édifiée par Justinien (527-565) à l'emplacement du tombeau. Cet un empereur bâtisseur qui a déjà à son actif Sainte Sophie de Constantinople. (Saint Jean l'Apôtre de El Greco - photo Wikipédia)

Paul_de_Tarse_de_RembrandtPaul - Il est né vers 10 à Tarce en Cilicie (Turquie). Son prénom de naissance est Saül. C'est un pharisien qui prend part aux persécutions des premiers chrétiens. Un jour sur la route de Damas, il est abordé par Jésus. La conversion suit rapidement (Actes des Apôtres 9, 3-19).

Entre 45 et 58, il effectue trois voyages d'évangélisation dans les pays riverains de la méditerranée. Il arrive à Ephèse pour son premier séjour pendant l'hiver 51-52. Il trouve une petite communauté qui l'accueil très favorablement. Il prêche d'abord dans les synagogues, mais lorsqu'il veut haranguer les foules dans le grand théâtre, il se heurte aux partisans d'Artémis qui sont en majorité dans la cité. (Actes des Apôtres 19). Il est arrêté plusieurs fois pour troubles de l'ordre public, et subit le supplice de la flagellation. Il quitte Ephèse au printemps 54. Il revient à Ephèse une deuxième fois avant 58 où il est probablement arrêté et reconduit à Rome sous bonne escorte. Après un simulacre de procès, il est exécuté en 67 ou 68.

Le premier écrit sur sa vie daterait du IVe siècle. Ce document relate le transfert des reliques de Paul à Constantinople dès 356. Il décrit son martyr et son inhumation sur le mont Pion surplombant Ephèse. Le document est-il exacte ? Les restes de Paul y sont-ils toujours ? Pas certain, le Vatican donne sa version selon laquelle le saint homme se trouverait sous le maître-autel de la basilique de Saint-Paul-hors-les-Murs au sud de Rome. Une plaque de marbre du IVe siècle porte l'inscription Paulo apostolo mart (Paul apôtre martyr). Attendons la fin des analyses et le verdict final des archéologues et autres experts ...

L'épitre aux Ephèsiens correspond aux chapitres 18 et 19 des Actes des Apôtres. (Saint-Paul de Rambrandt - photo Wikipédia) 

Luc___El_GrecoLuc - Ses date et lieux de naissance sont inconnus. Selon la tradition, c'est un païen d'origine syrienne. Sa langue maternelle est l'araméen, mais il parle et écrit le latin et le grec. Il est médecin formé à l'école d'Antioche en Syrie. Il se passionne pour la géographie et la marine. C'est la raison pour laquelle il voyage beaucoup. Il ne tarde pas à se convertir. Il suit Paul et devient son fidèle. Il restera avec lui jusqu'au bout. Il serait décédé à 84 ans en Béotie sans femme ni enfant. Un archéologue du XIXe siècle lui a attribué une tombe à Ephèse, mais par la suite d'autres chercheurs ont affirmé qu'il s'agissait d'une grosse erreur.   

Il est considéré comme l'auteur du troisième évangile de Jésus Christ et des Actes des Apôtres.(Saint-Luc de El Greco - photo Wikipédia)  

Le concile d'Ephèse - Il s'ouvre le 22 juin 431 par le patriarche Cyril d'Alexandrie et rassemble 200 évêques. C'est un concile œcuménique. L'ordre du jour porte sur l'unicité de Dieu (Trinité, divinité du Christ et du saint Esprit). La Vierge Marie y est officiellement appelée "Marie Mère de Dieu". Condamnation de Nestorius. Protestants, orthodoxes et catholiques se réclament tous de la doctrine de ce concile. Celles qui vont à l'encontre sont vivement condamnées.

Les articles ci-dessus ne sont que des résumés "aides mémoire". Je conseille vivement de consulter la rubrique "Sites et ouvrages de référence" dans laquelle vous trouverez toutes les informations nécessaires pour une étude plus approfondie.

TOUJOURS EN CONSTRUCTION