Copie_de_DSC01159Ancienne ville d'Asie Mineure sur la mer Égée, située dans la province de Carie, Halicarnasse aurait été fondé par les Doriens. Les Cariens, peuple d'Anatolie, sont signalés depuis le VIIe siècle av.J-C. Aujourd'hui appelée Bodrum, cette cité se trouve au sud-ouest de la Turquie.

Hérodote - Il naît vers 484 av.J-C de mère grecque et de père probablement carien. Les historiens pensent que cet évènement se passe  au moment où éclate la seconde guerre médique. Malgré cette situation délicate, la ville et les environs sont habités par les Grecs et sont autant de foyers de culture et de recherches hellénistiques importants. Il fait des études brillantes. On ne sait pas grand chose de ses jeunes années. Vers 469, il fuit Halicarnasse avec sa famille pour l'île de Samos. Cet exil forcé lui est imposé par la présence de Lygdamis, vassal des Perses qui fait régner la terreur dans toute la Carie. Il reviendra quelques années plus tard vers 454 pour participer à l'insurrection qui renverse le tyran. Malgré ses efforts, la ville ne verra pas la démocratie tant souhaitée. Il doit de nouveau fuir. C'est à Athènes qu'il s'établira. Il y fait la connaissance de nombreux philosophes et écrivains dont Épicure qui lui dédicacera un texte, et Sophocle qui écrira vers 450 un poème en son honneur. Il trouve la mort vers 425 avant J-C. au cours d'un voyage à Thourioi en "Grande Grèce" dans le golfe de Tarente (sud de l'Italie). Il avait environ 60 ans.

Journaliste, chroniqueur ou historien - Il répond à tous ces qualificatifs, tant son talent est immense. Au cours de ses nombreux voyages dans les pays riverains de la méditerranéen, il rédige ce qui deviendra une oeuvre unique et considérable. Elle se compose de 9 parties ou livres qu'il dédicace chacun à une muse différente. Il rédige un avant propos qui précise l'un des buts de cet immense travail : "En présentant au publique ces recherches, Hérodote d'Halicarnasse, se propose de préserver de l'oubli les actions des hommes, de célébrer les grandes et merveilleuses actions des Grecs et des barbares, et indépendamment de toutes ces choses, de développer les motifs qui les portèrent à se faire la guerre". (Selon traduction du grec de Larcher son biographe).

  • livre 1 (Clio) - Développements de l'empire Perse
  • livre 2 (Euterpe) - Développements de l'empire Perse
  • livre 3 (Thalie) - Développements de l'empire Perse
  • livre 4 (Melpomène) - Développements de l'empire Perse 
  • livre 5 (Terpsichore) - Première guerre médique
  • livre 6 (Erato) - Première guerre médique
  • livre 7 (Polymnie) - Deuxième guerre médique
  • livre 8 (Uranie) - Deuxième guerre médique
  • livre 9 (Calliope) - Deuxième guerre médique

Érudit et grand voyageur, Hérodote participe avec d'autres spécialistes de son temps à l'élaboration de l'une des nombreuses listes des Sept Merveilles du Monde. A noter qu'elles se trouvent toutes dans les bassins méditerranéens et égéens. La Turquie d'aujourd'hui est deux fois à l'honneur par ses chefs d'œuvre :

  1. la pyramide de Khéops à Gizeh ou Giza en Égypte (1)
  2. les jardins suspendus de Babylone en Mésopotamie (Irak actuelle)
  3. la statue de Zeus en majesté dans son temple d'Olympie en Elide (Grèce actuelle)
  4. le temple d'Artémis à Ephèse, appelé aussi l'Artémision en Ionie, Asie Mineur (Turquie actuelle)
  5. le tombeau de Mausole à Halicarnasse en Carie, Asie Mineur (Turquie actuelle)
  6. le colosse de Rhodes (Grèce actuelle)
  7. le phare d'Alexandrie en Égypte

(1) voir mon blog sur l'Égypte : "Au pays d'HATHOR" - http://deessehathor.canalblog.com/

Statue d'Hérodote selon le sculpteur Veli Daskiran et située à l'entrée de la Citadelle

DSC01032

FIN très provisoire